Dans la toile de Daniel Benné

En vacances tout près de Bayonne, nous sommes descendus en Espagne le temps d’une journée. Et après avoir un peu cherché sur le net, nous choisissions la ville frontalière d’Hondarribia comme première escale, annoncée « typique » avec son vieux coeur de cité et ses remparts. Tout juste le temps de passer la porte principale et ses armoiries, que je suis saisi par la vision d’une rue étrangement familière.

Un sentiment qui se transforme en une quasi-certitude : nous sommes entrés dans la toile peinte par mon arrière grand-père maternel : Daniel BENNÉ !

A gauche : le tableau de Daniel Benné / A droite : ma photo

Même s’il a du s’autoriser des ajustements, des années après, la ressemblance est là :
– La rue en pavés.
– L’église Santa Maria de la Asunción, qui, mise à part sa flèche forgée qui la surmonte (peut-être plus récente), est quasi identique. Sa structure, son horloge, ses 4 pignons sur la rambarde, jusqu’à la fenêtre et ses « clochetons » sur la façade de la partie basse. Ou encore, son muré qui suit la rue et fuit vers la droite.
– Les toitures « à cheval » des maisons sur la partie droite, qui avec le temps ont évolués.

Enfin, dernière marque de concordance – la plus évidente, il faut un autre cliché pris à l’opposé pour découvrir ce que le premier ne montrait pas, et qui fait partie de l’oeuvre du peintre :
– La façade de l’avant-dernière maison qui précède l’église, sur la droite du tableau, identifiable par ses chapeaux de fenêtres et d’entrée principale en formes de triangles.

Du côté de la généalogie

Daniel BENNÉ est né à Talence, près de Bordeaux (33) en en 1895.
Fils d’Emile Aristide BENNÉ et de Hortense RIGAL, époux de Marie Alma MARROUX, il est le père de « Solange », comprenez Violette (PAGÈS) et de Gisèle (CAUSIN) et donc le grand-père de « Dany » (LANIER). Il décède à 58 ans, à Cahors (46), en 1953.

Le pont Valentré de Cahors, les moutons sur les hauteurs de Luzech, des portraits, des natures mortes… Il a peint de nombreux tableaux (huiles au couteau) dont la plupart sont restés dans la famille même s’il est fort probable qu’il en ai vendu beaucoup d’autres (ça vaudra le coup de mettre en avant son travail dans un prochain article).

Détails du tableau de Daniel Benné

Je n’avais pas plus d’attirance que ça pour ce tableau, simplement parce que je ne faisais pas « le lien » avec ses autres toiles toujours marquées par l’esprit du sud-ouest. Désormais, hasard (ou pas) le lien est fait ! Et je redécouvre le tableau sous un autre jour. Chapeau l’artiste !

Quelques photos d’Hondarribia

Un commentaire

  1. Je suis une descendante de la famille Benné, mon papa etait le fils d’Arnaud Benné frère de Daniel il me semble . Je suis à la recherche de ma famille , les frères et soeur de mon papa Louis mort en 39, Leo né en 1916 coiffeur à Lacanau Marguerite née en 1900 . Je me retrouve seule aujourd’hui ayant perdu de vue sa fzmille Gisele Cauzin en particulier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s